12
févr.

C’est l’histoire d’un cowl

Tout commence une semaine avant les derniers sports d’hiver, en mars 2013. L’idée était de trouver un accessoire pour affronter les grands froid tout en respectant certaines règles :

  • Facile à porter, à mettre ou à retirer,
  • Chaud (cela va s’en dire),
  • Rapide à réaliser (car la date approche),
  • Doux (comme une laine mèche) MAIS,
  • Qui ne bouloche pas sur la barbe naissante….

Bref, l’ENFER !

Et puis, la révélation : plutôt que de réaliser une écharpe de 2 mètres (qui ne correspondait pas au critère « rapide à réaliser »), j’ai opté pour le col. Cet accessoire peux, en effet, réunir tout les critères, à condition de trouver la bonne laine.

Après quelques jours de recherches sur Ravelry, mon choix se porte finalement sur un modèle présent dans ma liste de favoris depuis longtemps : le col bandana. Un modèle super simple (et surement rapide) où le cou est également bien maintenu au chaud grâce à sa forme (qui ressemble à un bandana plié en deux, dont la pointe descends bien sur le devant, d’où son nom !).

Le modèle est gratuit, donc disponible de suite (c’est un autre avantage), reste à trouver la laine avec le bon échantillon, la bonne matière, le bon coloris…

Bref, l’ENFER ! (bis)

Pas tant que cela bizarrement : j’ai UNE pelote de Malabrigo dans mon stock depuis 2010. A l’époque, et je ne sais toujours pas pourquoi, j’ai craqué pour ce coloris violet/noir, et une pelote seule, c’est bien connu des tricoteurs/teuses, ça peut rester longtemps au fond du stock ! L’échantillon ne colle pas vraiment pile poil et la pelote ne vas pas être utilisée totalement … mais, en même temps, elle attends toute seule depuis trop longtemps, c’est du mérinos worsted tout doux et la couleur est toujours à tomber… Ni une, ni deux, ce sera CETTE laine et CE modèle !

Et là, vous pensez : il est bien gentil Vince à nous raconter cela mais ça date un peu ton histoire ! pourquoi nous en parler que maintenant ? Et vous aurez raison : il y a un rebondissement à l’histoire…

Dernièrement, je porte ce ‘bandana’ lors d’une virée à Paris. Alors que je loge chez mon amie MB, celle-ci tombe littéralement amoureuse de ce col et en particulier de sa forme :

<<en scooter (oui, c’est bien connu, les parisiens n’ont pas de voitures, mais des scooters), c’est super pratique d’avoir le cou bien chaud ; mais avec une écharpe, c’est trop la galère : elle s’envole, descends, remonte : bref, elle n’est jamais comme il faut… Dis-moi, tu veux pas m’en faire un ?>>

Bon, MB, c’est une copine, alors, c’est difficile de refuser ; et pourtant, Dieu sait que je n’aime pas tricoter pour les autres (c’est jamais assez long, ou trop long, ou ça gratte, ou la couleur ça va pas, ou la forme ça va pas, ou, ou , ou… alors que l’on a passé des heures et des heures à construire le machin mailles après mailles avec amour…).

Me revoilà sur ce bandana, en format commande :

<<pas trop court hein, qu’il descende bien sur le cou et qu’il protège mes oreilles, et je le veux rouge, mais rouge vif : un rouge Ferrari ; comme mon casque !>>

Pour une fois que j’ai modèle, je n’ai pas la laine ! Et trouver du rouge vif, croyez-moi, c’est pas facile (ou c’est rose, ou c’est bordeaux mais rarement rouge…). Après quelques péripéties, je trouve mon bonheur chez Phildar : 2 pelotes et quelques heures plus tard : le bandana est ter-mi-né.

Le plus drôle, c’est que je le montre à une amie motarde en visite dans son Nord natal : « c’est trop pratique ton col ! » (avec les mêmes arguments que ci-dessus)

<<manque plus qu’une petite ouverture (ndrl : une boutonnière, quoi !), ici, sur le bord supérieur, pour respirer un peu ! Dis, tu veux pas m’en faire un aussi ? mais en noir par contre… Comme mon casque !>> (bein tiens…)

Résultat : le bandana rouge à été offert et colle pile poil à la demande (MB, si tu me lis, tu peux m’envoyer une photo !) et j’ai un nouveau col à réinventer d’ici cet été.

Si vous souhaitez faire un cadeau pour un motard, ne cherchez plus : le col bandana est fait pour vous !

;-)

4 Responses to “C’est l’histoire d’un cowl”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>