29
mai

Faire une teinture naturelle au thé

En y réfléchissant bien, cela fait déjà longtemps que je cherche à tricoter un pull dégradé d’une seule couleur. Le rêve serait de trouver des pelotes de laines dégradées sur un seul ton pour construire un pull ou un gilet qui donnerait l’impression d’avoir été progressivement trempé dans un bain d’une couleur différente.

Par exemple, passant d’un bleu clair à un bleu foncé… un peu comme l’un de mes gilets (lien ici)… j’avais donc déjà cette idée l’année dernière !

Malheureusement, les laines dégradée du commerce sont – certes, très belles, mais souvent – multicouleurs… Alors, à la faveur d’un Tricot-Thé orienté Teinture/Filage et « à la maison », j’en ai profité pour tenter la teinture au thé en dégradé ! et voici ma recette en exclusivité :

Pour teindre une laine en dégradé, de manière naturelle (teinture au thé) :

Matériel :

  • Une ou plusieurs pelotes de laine (100% de fibres naturelle, acrylique interdit), colori blanc ou très clair de préférence ! en écheveau ou pelote à défaire facilement,
  • Une grande marmite (genre couscoussier) acceptant d’être un peu tâchée (une visite à Emmaüs ou dans un vide-grenier local est conseillée…) et… une gazinière…
  • Du thé (de préférence du thé de petit-déjeuner anglais en sachet, j’ai- par exemple- utilisé le Tetley mais une autre marque sera parfaitement acceptable ! ),
  • Une bouilloire électrique,
  • Du temps !

1.Au démarrage

NB : Contrairement aux autres types de teintures, la teinture au thé ne nécessite pas d’être trempé au vinaigre blanc avant son traitement, les pigments du thé se fixeront naturellement suffisamment une fibre 100% naturelle

;

Pas à pas détaillé :

2.Le jus de thé

  1. Préparez une grande bassine d’eau(2 litres), déposez 4 sachets de thé et montez à ébullition.
  2. Faites également bouillir une bouilloire d’eau en parallèle.
  3. Laissez le thé s’infuser tout en maintenant l’eau frémissante (baissez le feu si besoin), vous devez obtenir un jus de thé très concentré.
  4. Commencez à faire tremper votre fil en déroulant le contenu de votre pelote ou de votre écheveau petit à petit dans le jus de thé frissonnant.
  5. Désormais, le jeu consiste à dérouler votre pelote tout en remplissant votre bassine

    3. ça trempe

    d’eau frémissante petit à petit. Cette eau qui sort de votre bouilloire, ne provoquant ainsi pas de changement de température.
    Veuillez ne pas manipuler votre laine (ne pas remuer l’eau, ne pas mélanger)…
    Plus vous ajoutez de laine, plus vous ajoutez de l’eau et plus votre jus sera dilué. Ainsi, le début du fil du début de pelote qui se trouve dans votre bassine depuis le début se teinte de manière plus prononcée que le fil de fin de pelote ! ;-)

  6. Lorsque toute votre pelote se trouve dans la marmite,

    4. les dégradés commencent à se voir

    vous pouvez éteindre le feu et surtout,laisser votre jus refroidir naturellement.Il ne faut pas de changement brutal de température, sous peine de voir votre laine se feutrer.

  7. La dernière étape (et non des moindres) consiste à reformer la ou les pelotes (et armez-vous de patience !)et à… tricoter tel quel !

;

;

;

Tada ! voilà le résultat :

Résultat

Ça vous plait ? ;-)

13 Responses to “Faire une teinture naturelle au thé”

  • bulle dit :

    La teinte est très belle. Estc-e que tu as le dégradé que tu recherchais ?

  • TommyG. dit :

    Merci !
    Oui, un peu, même si plus foncé aurait été bien aussi.
    Pour le moment, j’y réfléchi…

  • Annette dit :

    Très intéressant – et différent du tuto de Muriel dont tu as vu le lien sur mon blog.

    Si tu veux mettre un lien direct vers ton tuto dans les commentaires chez moi, pas de problème!

    Perso, je pense que je testerai en priorité la teinture sur une pelote non déroulée (à la Muriel), car rien que de penser à refaire la pelote, aaaargh! Mais pour les patients, je pense que ta méthode est super intéressante!

  • Christine59 dit :

    Ca me donne bien envie d’essayer aussi. Mais si tu veux en faire un pull par exemple, tu dois partir d’une très grosse pelote pour avoir un dégradé sur le tricot entier, non ?

  • rachel dit :

    ooohhh bin cela va etre joli….joli essai!

  • Super expérience! Je découvre ton blog et j’aime bcp! et surtout ENFIN le blog d’un garçon qui tricote! ;-)

  • solune dit :

    Super tuto, et comme toujours plein d’humour! J’aime.

  • batilou dit :

    J’avais déjà teints des tissus, au thé, mais jamais pensé à la laine.
    cela donne des tons tres doux.

  • Dodile dit :

    quelle bonne idée ! je vais essayer derechef !

  • Tuesday dit :

    Gorgeous! beautiful shading, can’t wait to see what you do with it.

  • mam'zelle flo dit :

    Marrant, je viens de tomber sur ton blog à partir de Ravelry, et ça fait plaisir de voir UN français qui tricote! et qui teint aussi!
    Pour la teinture, si tu m’autorises une petite suggestion? il y a quelques méthodes qui évitent le sac de noeud à la fin :) Entre autres faire des mini écheveaux teints en dégradé de tons, ou tricoter un « blank » et le teindre de haut en bas. Ensuite il suffit de détricoter (bon, là j’avoue il vaut mieux avoir un « blank » tout fait ou une machine…)

  • TommyG. dit :

    Merci Mam’zelle flo !
    en effet, une amie avec une machine m’avait fait un blank (que l’on peut voir sur le côté de l’image 3 ou 4 dans la trempette), et c’est bien plus pratique, en effet !!!
    Les mini-échevaux (aérés) semble en effet la meilleure alternative (pour la prochaine fois)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>