16
juil.

Le Web 2.0 : c’est quoi ? (partie 3)

(suite du billet qui commence ici…)

III: Le WEB 2: encore quelques inquiétudes ? …

Bien entendu, différentes questions se posent :

Est-ce que le Web 2.0 est complètement sécurisé ?

– normalement oui, et les créateurs de ces sites ont tout intérêt à mettre l’accent sur la sécurité sous peine de voir disparaître peu à peu les utilisateurs.

Cela ne crée-t-il pas une faille sociale ? D’un côté, les pays ayant accès à Internet (Haut Débit de préférence), et « les Autres » ?

– Certes, mais c’est un autre débat…

Est-ce que le Web 2.0 est viable ?

Youtube, lancé il y a deux ans affiche 4 millions de visiteurs uniques par mois, jusqu’à 100 millions de vidéos par jour (4ème site le plus visité, après Yahoo!, MSN et Google !)
MySpace héberge plus de 100 millions de pages perso.
Mais si le succès de l’inventivité et de l’audience est bien présent, reste aujourd’hui à affronter le défi de la rentabilité. Un nombre de visiteurs massif nécessite des nouveaux serveurs pour héberger leurs sites, les pionniers du web communautaire refusant la publicité (Wikipédia par ex) peinent à recevoir des dons des Internautes et donc auront du mal à survivre.

L’innovation, c’est de permettre aujourd’hui au plus grand nombre de devenir les acteurs de l’outil WEB … et sans être informaticien ! (j’admets cependant qu’il faille acquérir une certaine logique « informaticienne »…)

Tu peux facilement « participer » selon ton/tes talents : photographe amateur, cordon bleu, musicien et passionné… Des tas de sites (ou d’outils) sont à ta disposition sur le web pour faire partager tes passions/connaissances/hobbies…

Tu peux même faire un blog sans rien connaître à l’informatique ! (c’est pas génial ça ?)

(A suivre : IV :      Le WEB 2: plus qu’une évolution technologique, une véritable évolution des mœurs.)

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>