22
mars

Totalement Vanillié

Oui, je sais, le titre est un peu gonflé (jeu de mots !) mais il est en rapport avec mon dernier ouvrage : Totally Vanilla de Alice Yu (tirée du livre Socktopus, avec pleins de modèles dedans…) J’ai cru comprendre que certains (ou certaines d’ailleurs) lecteurs de ce blog veulent voir les avancées de mon dernier irlandais, j’avoue qu’il est pour le moment en stand-by… Le corps et la première manche sont terminés mais j’ai fait un pause avec un autre ouvrage : DES CHAUSSETTES !

En fait, je ne suis pas – mais alors pas du tout – fan des chaussettes : il faut dire que passer du temps sur un article que je vais enfiler à mes pieds (partie pas noble du tout, en plus complétement cachée) ne m’emballe guère… et pourtant, ce n’est pas les amie du TTL – qui n’ont de cesse de me vanter les mérites des chaussettes – qui manquent !

Et puis, avec toutes ces idées contradictoires dans la tête (entre MON idée de l’inutilité des chaussettes fait main et celles des AMIES qui voulaient m’en dissuader), me voici au salon de l’aiguille en fête en train de craquer sur un très beau livre … de chaussettes, trouvé à l’Oisive-thé (alors que franchement, des modèles gratuits – pour essayer – vous en trouvez plein Ravelry ! non ?)

Bon, maintenant que j’avais ce livre (et quelques beaux fils également trouvés à l’AEF), il faut rentabiliser les dépenses !

J’ai décidé de commencer par le commencement (c’est plutôt sage et donc inhabituel pour moi…) avec LA première paire de chaussettes du livre : Totally Vanilla – un modèle simple (en jersey) quasiment sur-mesure. Vous prenez votre tour de cheville, la longueur de votre pied et avec votre échantillon et quelques formules mathématiques simplissimes, vous voilà lancé !

Le fil est une trouvaille d’une amie : un fil multicoloré, avec un effet de rayures/jacquard inclus dans la pelote : un fil parfaitement typique pour les chaussettes ! (75% et 25% acrylique pour la durée) Et je dois dire que le résultat est complétement addictif ! D’abord, on ne peut aller se coucher sans se dire : « Tiens, le fil va -encore- changer de couleurs, voyons-voir ce que cela donne ! » et ce, au grand dam de votre moitié (pourtant déjà habitué au « attends, je termine mon rang est j’arrive ! ») et le contact sur la peau est plaisant (un peu comme les laine 100% un peu rustique).

Le modèle, quant à lui est extrêmement simplissime dans sa construction (j’ai cru comprendre que l’on appelait ce talon : un talon à la française, mais les spécialistes pourront confirmer) et c’est vraiment un plaisir de voir monter les mailles et la chaussettes qui se construit en 3 dimensions !

A peine ma première chaussette terminée, je voulais vraiment partager avec vous mon enthousiasme, reste désormais à faire…. la deuxième !

NB : j’ai bien retenu la leçon de Christine et prévu dès le début avec quelle couleur il faut commencer pour que la seconde chaussette ait des rayures identiques, comme les siennes !!! (merci Christine !)

Reste à savoir si je continue et deviens accro (hum, des talons en rangs raccourcis ? des torsades en plus ?…) et là je pourrais dire : ne jamais dire jamais !

Allez, je retourne un peu sur mon pull Irlandais aussi… il est jaloux…

7 Responses to “Totalement Vanillié”

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>