29
juin

Une marque à découvrir

Tout commence lors de la dernière édition de « l’aiguille en fête« , en février dernier, un salon Parisien pour les passionné(e)s de tricot, crochet, couture et arts du fil en général… Hormis les traditionnelles marques connues,

il est parfois possible de trouver des petits trésors… et ce fut mon cas : un vrai coup de coeur pour la marque Myrobolan. Une démarche artisanale et naturelle pour cette marque imaginée par une créatrice inspirée par la Nature.

Quelques mois plus tard, je n’ai pas hésité à me rendre à Bruxelles pour rencontrer Charlotte dans son atelier lors des journées portes-ouvertes. C’est en fait un quartier d’artistes entier qui ouvrait ses portes ! Des créateurs stylistes, artistes peintres, sculpteurs, et… Myrobolan !

Nous avons eu l’occasion de discuter vraiment plus longtemps qu’au salon de l’AEF. Autant j’ai eu un coup de coeur sur la démarche de Charlotte lors de notre première rencontre, autant là, nous avons vraiment eu le plaisir d’avoir de vraies

conversation intéressantes et passionnées par une nouvelle entrepreneur assez courageuse, dingue de fil, passionnée (rayez la mention inutile) pour lancer sa propre marque !

Myrobolan, c’est donc de la laine naturelle qui se transforme en laine teintée : mais de manière naturelle et artisanale. Seuls les plantes tinctoriales sont donc autorisées dans l’atelier ; vous pouvez facilement imaginer les bocaux de plantes, racines, produits séchés…digne d’un grimoire de sorcière blanche ! Après être passé par les mains expertes, la laine blanche se transforme en fils de couleurs ma-gni-fi-que.

Oublez vos préjugés sur la teinture naturelle, fadasse et forcement jaune ou beige… honnêtement, je n’imaginais pas pouvoir trouver des couleurs si intenses et si régulière avec des teintures naturelles, sans compter que les couleurs sont variées et le champ des couleurs vraiment complet.

La palette des couleurs disponibles

Myrobolan, c’est une palette complète disponible dans plusieurs matières : Bouina, 100% Merinos (Aig. 3/3,5), Grelin avec 5% de Mohair (Aig. 4,5/5) ou Mouraillé avec 30% de lin (Aig. 3), ce qui lui donne un aspect chiné naturellement dans certains coloris !

Sur le site officiel, vous trouverez également des kits faciles et rapides : une façon sympa de découvrir la laine avant de se lancer dans un gros projet ?

Pour ma part, j’ai commencé un modèle de Brooklyntweed : Redfort, en Bouina rayé Orange et Kaki (en cours sur mon Ravelry…).
Pour être complètement objectif, je dois également préciser que le tarif d’un laine naturellement teintée à la main ne peut rivaliser avec les grandes marques qui envoient leurs matières à l’autre bout du monde pour être massivement ‘coloré’ avant de revenir, pleine de produits toxiques et fort d’un bilan CO2 catastrophique…oui, la proximité se paye, mais ça, c’est un autre débat…

Echantillon Grelin

 

Echantillon Mouraillé

Echantillon Bouina

3 Responses to “Une marque à découvrir”

  • rachel dit :

    et bin tu donnes envie de decouvrir….jolie marque

  • Marembert Charlotte dit :

    Merci Vincent pour ce bel article, je suis très touchée !
    et bravo pour vos belles créations, j’ai d’ailleurs hâte de voir le redfort !
    Bien à vous,
    Charlotte

  • Corinne dit :

    Je l’ai rencontré à Felletin la première fois l’année dernière, une belle personne qui fait de de belles laines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>